30
Août-2017

La gastronomie et la cuisine thaïlandaises

Accueil » Infos pratiques » Gastronomie » La gastronomie et la cuisine thaïlandaises   /   Tags:
La gastronomie et la cuisine thaïlandaises
5 (100%) 9 votes

Vous aimeriez en savoir plus sur la gastronomie et la cuisine thaïlandaises? Si vous ne la connaissez pas encore, vous en saurez un peu plus en lisant cet article.

La gastronomie et la cuisine thaïlandaises - étal de marché

Voyager en Thaïlande et tenter de connaitre sa culture passent forcément par la découverte de la gastronomie et la cuisine thaïlandaises. Influencée par la cuisine chinoise, indienne, indonésienne (nord de Sumatra) et plus récemment européenne, vous découvrirez une cuisine raffinée aux milles saveurs.
Banner reduction chapka

La GASTRONOMie et la cuisine thaïlandaises

1 – Cuisine et saveurs

La cuisine thaï repose sur des recettes à base de riz ou de nouilles de riz, bien assaisonnées et qui mélangent souvent les saveurs salées, sucrées, aigres, piquantes et amères. Loin d’être uniforme, elle possède de nombreuses variantes et spécialités en fonction des régions: très relevée au sud, plus douce au centre, avec des influences birmanes ou laotiennes au nord et nord-est.

Comme partout en Asie, le riz est la base de toute recette. A tel point que le mot « kao » désigne le riz mais également la nourriture dans un sens beaucoup plus large. C’est tout un art pour le préparer puisqu’on le fait d’abord tremper dans de l’eau pour retirer l’amidon et ensuite le faire cuire à la vapeur, dans une marmite ou plus traditionnellement dans un panier en osier.

Dans la culture thaïlandaise, la nourriture se partage. Les repas de familles ou entre amis sont donc une succession de plats que l’on partage et dans lesquels tout le monde se sert.

Si aujourd’hui vous pourrez voir un peu partout fourchettes, cuillères à soupes et baguettes sur les tables des restaurants, cela n’a pas toujours été le cas. En fait, les baguettes sont utilisées presque uniquement pour les nouilles et c’est le duo fourchette/cuillère, importé par les français au 16ème siècle, qui a gardé les faveurs des thaïlandais. C’est d’ailleurs très pratique pour les plats en sauce, et le couteau ne vous sera d’aucune utilité car les ingrédients sont toujours coupés en petits morceaux.

Alors si vous voulez éviter d’avoir trop l’air d’un touriste, ne demandez pas forcément des baguettes ! Déjà parce que pour manger du riz ce n’est vraiment pas pratique, et puis parce que vous ferez beaucoup plus « local » en mangeant avec la fourchette dans la main gauche pour pousser les aliments vers la cuillère que vous tiendrez donc … dans la main droite !

Dans les régions rurales plus pauvres, vous ne trouverez pas forcément de couverts. Ici, on mange avec les doigts, et le riz, roulé en boule, fait office de pain pour aider à pousser et attraper la nourriture, ou simplement pour saucer.

La street food est très très populaire en Thaïlande et fait partie de sa culture. De nombreux thaï, exténués par leurs longues journées de travail, ne cuisinent pas chez eux et vous trouverez donc des stands  de rue où vous restaurer absolument PARTOUT ! Et c’est pour cela que vous trouverez une offre très variée: brochettes de poulet, salades de papaye, pad thai mais aussi soupes de riz ou de nouilles, plats en sauce, vous trouverez tout ce qui fait la gastronomie thaïe dans ces stands de rue.

Une autre caractéristique de la gastronomie thaï est la fraîcheur des aliments cuisinés de façon rapide, au wok. Vous trouverez souvent les différents plats déclinés avec de la viande (poulet, boeuf ou porc, sauf dans le sud plus musulman), du poisson ou des fruits de mer (de mer ou de rivière), mais également en version végétarienne (surtout dans l’est de la Thaïlande).

Le piment est également incontournable de la cuisine thaï, bien plus piquante que celle des pays voisins. Aussi, au moment de passer la commande, il est toujours préférable de préciser si l’on aime que ce soit piquant, un peu, ou pas du tout ! « Maï pet » signifie que vous ne voulez pas que ce soit pimenté et pourra sauver vos papilles et votre estomac si vous êtes sensible au piment.

2 – Quelques incontournables

Voici quelques uns des plats typiques de la cuisine thaïlandaise que vous trouverez un peu partout. Il ne s’agit bien entendu que d’un tout petit exemple.

Pad Kao Pao : De la viande hachée de porc ou de poulet au basilic thaï et piment, servi sur du riz avec un oeuf au plat frit.

Tom Yam: Soupe aigre douce piquante, à base de tomates, champignons, galanga, citronnelle et lait de coco, généralement servie avec des fruits de mer.

Nam Tok: Salade de viande grillée marinée, servie avec des échalottes, de la coriandre et du jus de citron

Masaman Curry: Curry typique du Sud de la Thaïlande, à base de pommes de terre et de cacahuète.

Pad Thai : Un plat de nouilles sautées servi avec des légumes, de l’oeuf, des pousses de soja et de la cacahuète, que vous trouverez dans tout le pays.

Penang Curry : Un mélange de curry rouge, vert, et de lait de coco avec une touche de citron vert.

3 – Quelques infos sur la gastronomie et la cuisine thailandaises

  • Pourquoi la cuisine thaïlandaise pique t elle autant?

Il s’agit de la plus grosse influence européenne puisque ce sont les portugais et les espagnols qui l’ont importé aux XVème et XVIème siècle en provenance d’Amérique latine. Si vous n’aimez pas les plats épicés, apprenez à reconnaître les riz frits et autres plats moins agressifs pour votre palais européen. Et bien sur la phrase magique: Mai pet, pour demander que ce ne soit pas épicé (pas toujours possible ni bien compris).

  • Peut-on tout goûter?

Bien sur et nous vous y encourageons ! Parfois cela amène de drôles de surprises qui ne seront pas forcément à votre goût mais ce sont souvent des découvertes incroyables qui font partie du voyage.

  • Quels sont les accompagnements?

Le plus souvent vous vous en doutez du riz. Le riz gluant (sticky rice) se vend dans tous les stands de rue pour accompagner brochettes et salades. Il est en effet très pratique à manger car très compact. Et si vous voyez des petits paquets de feuille de bananier, allez-y, il s’agit surement de riz à la banane ou aux haricots. Délicieux !

  • Attention au glutamate monosodique

Il s’agit d’un exhausteur de goût très fréquemment utilisé pour relever les saveurs.

  • Pourquoi y’a-t-il autant de vendeurs ambulants?

Comme nous l’expliquions plus haut, la plupart des thaïlandais travaillent 10 heures par jour du lundi au dimanche. Du coup la plupart mangent sur leur lieu de travail où les marchands ambulants font leurs tournées.

  • Y’a-t-il un risque d’infection à manger dans ces stands?

Pas plus voir moins que dans un restaurant car la nourriture y est toujours très fraiche.

  • Comment cela se passe-t-il pour les végétariens et les végétaliens?

Vous n’aurez pas trop de difficulté à trouver des versions végétariennes des plats traditionnels, et plus vous irez à l’est plus vous trouverez votre bonheur. Attention par contre aux incompréhensions: vous pouvez demander un plat sans viande et avoir malgré tout du poisson ou des fruits de mer dedans. Il faut aussi savoir rester tolérant avec la culture locale qui ne fait pas forcément ces différences.

4 – Cours de cuisine

Si vous êtes fan de cuisine et que vous voulez ramener quelques recettes et savoirs faire à la maison, rien de tel que de profiter de votre voyage en Thaïlande pour prendre des cours. Sur un ou deux jours, vous apprendrez à faire une entre, un plat et un dessert, mais aussi à reconnaître les ingrédients dont vous aurez besoin grâce à une visite guidée sur un marché.

Rejoignez notre groupe Facebook Les Routards en Thaïlande pour partager vos bons plans et rencontrer d’autres voyageurs !!!

Articles similaires

Guide de la cuisine thaïlandaise
views 0
Connaissez-vous notre Guide de la cuisine thaïlandaise ? Découvrez quelques uns des secrets de la gastronomie thaïlandaise gasronomie et cuisine thaïlandaise L'une des choses dont vous profiterez le plus durant votre séjour, c'est probablement la cuisine thaïlandaise. Connue dans tout le sud-e...
La cuisine thaïlandaise : histoire et influences
views 0
Connaissez-vous la cuisine thaïlandaise ? Vous aimeriez en savoir plus sur ses origines et connaitre quels sont ses influences ? histoire et influences de La cuisine thaïlandaise Comme pour beaucoup de cultures, la cuisine thaïlandaise tient une place très importante et est un reflet de l'hist...
Le riz en Thaïlande : une brève histoire de la riziculture
views 0
Souhaitez-vous découvrir l'histoire de la culture du riz en Thaïlande? Cet article vous présente l'ingrédient fondamental de la gastronomie thaïlandaise. Le symbole de la gastronomie asiatique est, sans aucun doute, le riz. Il fait partie intégrante de la culture, des traditions et nourrit de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *