26
Nov-2016

Les éléphants de Chiang Mai – Elephant Nature Park

Accueil » Nord de la Thailande » Chiang Mai » Les éléphants de Chiang Mai – Elephant Nature Park   /   Tags: ,
Les éléphants de Chiang Mai – Elephant Nature Park
5 (100%) 15 votes

Vous aimeriez voir les éléphants de Chiang Mai ? Mais vous voulez pratiquer un tourisme responsable et vous vous sentez soucieux de la condition animale ? L’Elephant Nature Park est l’endroit que nous vous recommandons.

Les éléphants à Chiang Mai - Elephant Nature Park

Les éléphants de chiang mai

En tant que routards responsables, nous nous devons de réfléchir à notre impact sur le pays que nous visitons. Eviter les endroits qui maltraitent des animaux, comme beaucoup de camps d’éléphants, c’est ne pas participer et donc ne pas encourager le développement d’autres lieux du genre. Heureusement, il existe au moins un endroit que nous pouvons recommander si vous voulez avoir la chance d’approcher ces pachydermes dans les meilleures conditions possibles, l’Elephant Nature Park. Petite présentation des conditions de vie des éléphants à Chiang Mai.

Banner reduction chapka

Découvrez l’elephant nature park de chiang mai

Les voyageurs qui participent aux excursions incluant une balade ou un spectacle d’éléphants ne connaissent que trop peu les coulisses de ce qui est un véritable business en Thaïlande. S’ils savaient par quoi doivent passer les éléphanteaux pour apparaître aussi dociles, le business s’écroulerait, et il est donc difficile de trouver des informations sur le sujet. La publicité est telle que la plupart des visiteurs ressortent ravis de leur journée, ne s’étant rendus compte de rien.

Pourtant, si vous êtes un peu observateur, il ne vous faudra pas très longtemps pour découvrir la face cachée de tout cela par vous même. Car tout éléphant, pour être domestiqué, passe par un rituel appelé le « Phajaan ».

ÉLÉPHANTS de Chiang Mai : Qu’est ce que le phajaan ?

Pour la plupart capturés illégalement dans la nature, les éléphanteaux de 2 ou 3 ans sont torturés (ce mot, je vous l’assure, n’est pas du tout trop fort) pendant plusieurs jours, enfermés dans des cages exiguës dans lesquelles ils ne peuvent pas bouger, et où ils subissent jour et nuit les assauts des mahouts (les dresseurs d’éléphants) jusqu’à l’épuisement.

Stressés, affamés, privés d’eau, blessés, ils finissent par abandonner toute lutte, prêts à tout pour ne plus subir les attaques incessantes de leurs bourreaux. Lorsque le phajaan s’arrête, c’est que le mahout considère que l’esprit de l’animal a quitté son corps, et que la volonté de l’animal est donc brisée. Mais le souvenir de ce moment restera à jamais gravé dans la peau épaisse du doux pachyderme. Pendant le rituel, les mahouts les frappent et les piquent à des endroits sensibles et stratégiques à l’aide d’un bullhook (ou goad), sorte de pic à glace, dont ils se serviront toute la vie de l’éléphant pour lui faire des « piqûres de rappel » afin de lui rappeler ce terrible moment. La plupart du temps, les éléphants ont un point sensible ou une plaie sur laquelle le mahout appuiera discrètement.

Traumatisés à vie, ceux qui survivent au Phajaan (environ un sur deux) sont ensuite utilisés pour balader des touristes, pour mendier dans les rues, ou pour des spectacles grotesques dans lesquels on peut voir des éléphants peindre, jouer au foot, etc. Mais les séquelles physiques et psychologiques que les éléphants garderont à vie en condamnent encore la moitié.

Si malgré toutes ces informations vous souhaitez faire une excursion à dos d’éléphant, sachez que votre rêve est également un cauchemar pour lui … si l’éléphant peut pousser ou tirer de lourdes charges comme des troncs d’arbres par exemple, il n’est absolument pas adapté à porter. Or, il porte un minimum de 250 kilos sur son dos par balade (100kg de nacelle + le mahout + deux passagers minimum) alors qu’il ne peut en supporter que 150. De plus, les conditions sont épuisantes, et l’éléphant doit enchaîner les balades sans pouvoir se reposer ni manger ni boire, tout en supportant les douleurs infligées par les nacelles et les touristes qui leurs lacèrent le dos. Sans oublier le mahout et son bullhook, jamais loin pour lui rappeler le traumatisme vécu …

Pourquoi l’elephant nature park est il different

Heureusement, il existe quelques lieux en Thaïlande, comme l’Elephant Nature Park de Chiang Mai, qui recueillent et veillent sur ces malheureux éléphants. Là bas, vous pourrez observer et approcher les éléphants qui vivent en semi liberté, tout en les respectant. Vous l’aurez compris, pas de balade en nacelle, mais plutôt des moments de baignades (s’ils en ont envie !) ou simplement d’observation de leur comportement.

Situé à 60km de Chiang Mai, le centre est pionnier dans le pays dans sa façon de traiter ces animaux mythiques. Dans ce centre, tout le monde est attentifs aux besoins de chaque individu, à son bien être physique et mental, et vous obtiendrez de nombreuses informations sur leurs conditions de vie actuelles à Chiang Mai et en Thaïlande en général. L’objectif, informer le public et stopper les pratiques scandaleuses.

Pour en savoir plus sur cette organisation et son projet, nous vous invitons à regarder cette vidéo :

Horaires

Le centre accepte des visiteurs mais les places par jour sont limitées, et vous devrez donc réserver à l’avance pour pouvoir vous y rendre. Bien sur, vous paierez plus cher que pour un show ou une balade en nacelle. Mais les raisons sont simples : de meilleures conditions de vie, qui coûtent donc plus cher, et la participation au fonctionnement et au développement du centre. En dehors de l’entretien quotidien de ces animaux (qui mangent 200kg de nourriture par jour), il faut en effet avant tout pouvoir les racheter à leurs tortionnaires, sachant que les prix peut varier de 1500 à 4000 USD pour un éléphant malade et/ou vieux, à 10 000 USD et plus pour un bébé. Et comme il est connu que l’Elephant Nature Park ne laissera aucun animal maltraité sans soins, les prix peuvent encore grimper !

Il est également possible de participer en devenant volontaire. Vous serez logés dans le centre en pension complète et participerez à toutes les tâches quotidiennes.

Si vous voulez plus d’informations sur le parc, les formules et les possibilités de volontariat, rendez-vous sur leur site (en anglais): www.elephantnaturepark.org/

Une façon éthique et responsable de découvrir les éléphants de Chiang Mai.

Conseils de routards

  • Regardez les marques/cicatrices sur le corps des éléphants (et très souvent sur le crâne). Elles sont souvent les souvenirs anciens ou actuels des maltraitances dont sont victimes les éléphants.
  • On estime que pour un éléphanteau capturé dans la nature, quatre adultes meurent pour protéger le petit.
  • Moins le prix de la balade est élevé, plus les conditions de vie des éléphants sont mauvaises: petits enclos, nourriture inadaptée, peu de temps accordé au nourrissage (pour ingurgiter leurs 200 kg le nourriture quotidiens, les éléphants doivent passer énormément de temps à trouver leur nourriture) etc.
  • Depuis 1989, l’utilisation des éléphants domestiques pour les travaux forestiers a été interdite, afin de lutter contre la déforestation. Les propriétaires ont donc trouvés d’autres moyens de gagner de l’argent avec leurs éléphants.
  • Bien qu’il soit officiellement interdit de capturer des éléphants sauvages, la pratique est courante et la réglementation facile à contourner. Les éléphants ne devant être déclarés aux autorités qu’à partir de 3 ans, il est facile de capturer des bébés dans la nature, de leur faire subir le phajaan, pour ensuite les déclarer comme domestiques.
  • Si vous désirez plus que tout monter sur le dos d’un éléphant, choisissez les balades sans nacelles, qui leur lacèrent le corps.
  • En choisissant des centres éthiques, respectueux des animaux et soucieux de leur bien être, vous participez activement à modifier les mentalités. Mais l’information étant la clé, partagez l’information sur les réseaux sociaux et parlez autour de vous !!
  • Pour plus d’infos et de bons plans, rejoignez notre communauté de voyageurs sur Facebook.

Articles similaires

Les temples de Chiang Mai – Quels sont les plus importants
views 0
Découvrez les temples de Chiang Mai les plus importants, à ne pas rater lors de votre voyage en Thaïlande. Les temples de Chiang Mai - un concentré d'histoire Les temples de Chiang Mai sont l'une des attractions majeures lorsque l'on vient dans cette région. Vous pourrez donc aisément vous imp...
Les choses à faire à Lamphun
views 0
Découvrez les choses à faire à Lamphun, une destination peu touristique dans les environs de Chiang Mai dans le Nord de la Thaïlande LAMPHUN, une petite ville du Nord de la Thaïlande Située à seulement 26 km de la ville de Chiang Mai, Lamphun est une petite ville de province chargée d'histoire...
Fang et le Nord de la Thaïlande
views 0
Découvrez Fang et le nord de la Thaïlande, l'un des endroits les moins touristique dans cette région du pays. Une véritable alternative pour découvrir le Nord différemment. Fang et le Nord de la Thaïlande Chiang Mai et sa province cachent d'authentiques trésors, des coins spéciaux où vous pouv...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.